# # Robots.txt file for http://www.capucine11.com # Generated by www.iseom.com - see website for more SEO tools User-agent: * 18 - La mort de St-Martin à Candes - Histoires en Pays de Loire
 
Il est curieux de penser que sa mort provoquera une autre dispute, non plus entre les clercs de Candes, mais avec les Poitevins et les Tourangeaux. C’est Grégoire de Tours* qui nous raconte cet épisode rocambolesque :
Les Poitevins disent :
« C’est notre moine, il a été abbé chez nous. Nous réclamons ce que nous vous avons prêté. Vous l’avez eu évêque…C’est assez pour vous ! Laissez-nous au moins emporter sa dépouille. »
 
Les Tourangeaux répondent :
« Il a accompli plus de miracles chez vous que chez nous. Il vous a ressuscité deux morts, à nous, un seul » Voilà qu’on compte les morts, les ressuscités, les miracles… !
« Ce qu’il n’a pas fait chez nous de son vivant, il faut qu’il le fasse après sa mort… Et surtout, c’est dans la ville où il a été sacré évêque qu’il doit être inhumé. »
 
Mais surtout, chacun connaît la popularité de Martin et se doute que l’endroit où il reposera pourrait bien attirer du monde, voire devenir un lieu de pèlerinage. Pas bêtes tout de même !
 
Pauvre Martin ! Lui qui voulait la paix ! Le voilà objet d’une dispute qui va durer jusqu’à la nuit.
 
La nuit venue, sa dépouille est gardée par les deux partis opposés et la porte de la chambre où il repose est fermée à clef, pour plus de sécurité.
 
Epuisés par ces palabres, tous finissent par s’endormir.
 
TOUS  ?   NON   !
 
Les Tourangeaux résistent. Ils vont profiter du sommeil des autres pour l’enlever (ce ne sera jamais que la 2ème fois ! rappelez-vous comment ils l’avaient déjà enlevé pour qu’il devienne leur évêque).
C’est alors qu’aurait eu lieu le dernier miracle de Martin :
 
Bien qu’au mois de novembre, au passage du corps, les rives ont reverdi, des bourgeons sont apparus sur les arbres, les oiseaux se sont mis à chanter (les Tourangeaux aussi… de joie et à pleine voix !)
 
Depuis ce jour, on fête chaque année dans toute l’Europe
 
« l’été de la Saint-Martin ».
laissez un commentaire en cliquant dessous
(*) commentaire(s)
Haut de page
Martin a maintenant 81 ans. Il est fatigué et mériterait bien un peu de repos. Et pourtant, dès qu’on l’appelle, il est partant.
 
C’est ainsi qu’un jour froid du début de novembre il part à Candes* pour apaiser une querelle entre les clercs de cette paroisse. C’est loin, aux confins de la Touraine, à la limite de l’Anjou.
(16) En effet, dès l’annonce de la maladie de Martin (les nouvelles vont déjà vite), nombreux sont ses disciples de Poitiers et de Tours qui viennent le veiller jour et nuit !
 
Dès qu’il meurt, tous se divisent et se surveillent mutuellement. Les clercs de Candes veulent conserver le corps de Martin, les Tourangeaux et les Poitevins veulent l’emporter, les uns à Tours, les autres à Poitiers.
(17) La porte est fermée ? Qu’à cela ne tienne, on va le passer par la fenêtre !
(18) La Loire est toute proche, le corps de Martin déposé dans une barque…Il ne reste plus qu’à remonter le fleuve jusqu’à Tours.
(19) (20) Rusés Tourangeaux, heureux de pouvoir enterrer leur évêque dans leur ville !
Comme prévu, la possession du corps du Saint fera la fortune de Tours.
Candes : vient du nom latin « candatum » qui signifie : confluent. Le village se trouve effectivement situé au confluent de la Loire et de la Vienne.
(cliquez pour revenir au texte)
 
Grégoire de Tours : Né en 539, mort en 594, il fut évêque de Tours. C'est un historien de l'Eglise, des Francs et de l'Auvergne.
On lui doir entre autres
- une "Histoires des Francs"
- un traité des "Miracles de Saint Martin de Tours"
(cliquez pour revenir au texte)
article précédent
(15) Il parvient à les réconcilier, mais ses forces l’abandonnent et il tombe malade pour finalement mourir dans la nuit du 8 au 9 novembre 397.
article suivant
A Candes, une église magnifique sera construite à l’endroit même où Martin s’est éteint, mais à Tours, sur son tombeau s’élèvera une basilique qui deviendra un haut-lieu de pèlerinage, comme nous le verrons la prochaine fois.
cliquez à droite pour un accompagnement musical
18 - La mort de Saint-Martin
à Candes
Je dédie ce site et cette histoire à Gérard Parlant, mon ami et fidèle soutien
Tous mes remerciements à Alain Brugnot, peintre, poète... et mon infatigable correcteur
Referencement gratuit de votre site.

SEO Tools

Tous droits réservés - 2009 - capucine11/Marie-Line Pelletier

hotel
capucine11 participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr

Annuaire et services