# # Robots.txt file for http://www.capucine11.com # Generated by www.iseom.com - see website for more SEO tools User-agent: * 10 - Cathédrale Saint-Gatien extérieur - Histoires en Pays de Loire
 
Avant de revenir à l’intérieur, regardons la façade…un riche décor flamboyant, véritable dentelle de pierre, la tapisse toute entière.
 
Elle est superbement ciselée, car construite dans une pierre calcaire très tendre, le tuffeau, qui nous vient des coteaux en bord de Loire et sera également la pierre des châteaux de la Loire.
laissez un commentaire en cliquant dessous
(*) commentaire(s)
Avec une telle décoration de flammes, d’arches élancées, de lignes verticales, hautes, on s’attendrait à voir la façade prolongée par des flèches qui chercheraient à atteindre le ciel…
Mais entre temps le XVIe siècle arrive, avec ses campagnes d’Italie et la découverte d’un nouveau style, qui devient LE STYLE à la mode, je veux parler bien sûr de la renaissance (= re-naissance de l’antiquité). Le style gothique, aussi flamboyant soit-il, devient complètement démodé, et il n’est pas question de poursuivre la construction des tours de la cathédrale avec ces éléments aussi vieillots. Ce ne seront donc pas des flèches, mais des dômes qui seront ajoutés, surmontés de lanternons, avec une décoration toute nouvelle, très influencée par l’Italie.
La décoration change aussi beaucoup. Finies les lignes élancées, les arcs brisés, voilà maintenant des arcades en anses de paniers, des niches contenant des statues, des colonnes aplaties ou pilastres et des médaillons, qui se mélangent parfois encore avec les pinacles gothiques.
Ce mélange d’éléments des deux styles offre une transition qui empêche l’ensemble d’être choquant.
Haut de page
400 ans d’architecture et de styles différents sont présents dans la « Gatienne » (surnom de la cathédrale de Tours) ; résumons :
 
          - base et fondations du XIIe
           - choeur du XIIIe
           - nef et transept du XIVe et XVe
           - façade et tours du XVe et XVIe
La Gatienne est d’ailleurs une des premières cathédrales coiffées de dômes et non de flèches.
10 - La cathédrale Saint-Gatien
extérieur (2ème partie)
article suivant
article précédent
La prochaine fois nous reviendrons à l’intérieur pour voir quelques chefs d’œuvre intéressants.
Quatre siècles de construction… et des décennies de restauration ! Fragilité de la pierre, détériorations dues au temps et à la pollution…
 
Peu de Tourangeaux ont vu la Gatienne sans échafaudages !
 
Dommage, me direz-vous ! Quoique…
 
Horsmis le fait que leur présence est indispensable pour effectuer les restaurations, certains ont pu trouver une autre utilité à ces échafaudages…
 
Les Tourangeaux vivants dans ce quartier en 1958 se souviennent peut-être que certains matins les cloches sonnaient en retard…et se demandent peut-être encore pourquoi ! Simple dérèglement du système ? Pourquoi pas ?
 
Je vais leur dire aujourd’hui la raison de ces quelques grasses matinées involontaires :
 
Quelques garnements, internes à proximité de la cathédrale, qui devaient se lever très tôt le matin pour se rendre à l’école, ont eu l’idée (géniale) de faire le mur et d’escalader les échafaudages jusqu’à une ouverture dans une des tours, leur permettant ainsi de rentrer. Il suffisait ensuite de monter jusqu’aux cloches pour dérégler le mécanisme…et rester au lit le lendemain, en disant attendre que les cloches sonnent pour se lever !
 
Bien sûr, ils se les sont fait sonner aussi ! et comme ils doivent peut-être encore des heures de colle…je ne nommerai personne !
Je dédie ce site et cette histoire à Gérard Parlant, mon ami et fidèle soutien
Tous mes remerciements à Alain Brugnot, peintre, poète... et mon infatigable correcteur
Referencement gratuit de votre site.

SEO Tools

Tous droits réservés - 2009 - capucine11/Marie-Line Pelletier

hotel
capucine11 participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr

Annuaire et services