# # Robots.txt file for http://www.capucine11.com # Generated by www.iseom.com - see website for more SEO tools User-agent: * 1 - Les Turons à Tours - Histoires en Pays de Loire
 
laissez un commentaire en cliquant dessous
(*) commentaire(s)
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
article précédent
Haut de page
1 - Les Turons à Tours
Aujourd’hui, nous allons commencer notre promenade à l’époque gauloise.
 
En Touraine vivait une peuplade celtique : « les Turons », qui ont donné leur nom à la ville de Tours actuelle. L’étymologie de ce mot n’est pas encore bien éclaircie. Deux hypothèses prédominent :
 
-        « tur, turon » signifie en celtique « qui tourne », « qui change », désignerait donc l’instabilité de leur caractère.
 
-        Ou « turo » dans la langue gauloise « fort, gonflé », ceux qui sont gonflés.
 
Etaient-ils instables ou gonflés ? Nous ne le saurons peut-être jamais !
Ce peuple turon n’avait pas de ville capitale à proprement parlé, mais des cités réparties sur le territoire et établies sur des buttes dominant la Loire. Il était primordial d’être près des fleuves, qui ont toujours joué un rôle de communication, un moyen de transport important. De plus, la Loire était très riche en poissons, on parle souvent des saumons de Loire, qui pullulaient au point qu’un jour il a fallu règlementer en interdisant aux patrons qui nourrissaient leurs employés de leur donner du saumon plus de quatre fois par semaine.
 
Ce fleuve nourricier et autoroute en même temps, il fallait aussi le surveiller. Les coteaux en bord de Loire étaient donc toujours très peuplés, et le resteront.
Une des cités principales des Turons se trouvait à Amboise, à proximité du château actuel (sur le coteau bien sûr) sur « le site des chatelliers », juste en face d’une île sur la Loire ; c’était un oppidum celtique facile à protéger, sur une butte, entouré de remparts en terre avec une structure en bois.
Nous connaissons la suite ; ils sont battus à Alésia en 52 avant JC et la Gaule devient romaine.
Il sera détruit plus tard lors des révoltes des Bagaudes (sorte de révolte paysanne).
 
Nos braves Turons étaient plutôt paisibles, mais leur tranquillité sera troublée quand les Romains envahiront la Gaule. Bien sûr, ils se défendent et font d’ailleurs partie des premiers peuples à se rallier à Vercingétorix pour lutter contre César. Ils fourniront 8000 hommes à l’armée de secours.
article suivant
Tours s’appellera alors « Caesarodunum » (plus tard « cité libre des Turons »).
Je dédie ce site et cette histoire à Gérard Parlant, mon ami et fidèle soutien
Tous mes remerciements à Alain Brugnot, peintre, poète... et mon infatigable correcteur
Referencement gratuit de votre site.

SEO Tools

Tous droits réservés - 2009 - capucine11/Marie-Line Pelletier

hotel
capucine11 participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr

Annuaire et services